Mes selections

J'organise mon séjour !

Nos coups de coeur

PASS TOURISME PAYS DE MONTBELIARD

Pass tourisme pays de montbeliard

En savoir plus
HomeDécouvrirTrésors du terroir

Le diairi

Le diairiLe diairiLe diairi

Le mot diairi signifie primitivement "chignon". Une "câle à diairi" est tout simplement un bonnet destiné à couvrir le chignon. Le diairi est sans conteste une particularité du Pays de Montbéliard. Il est le symbole du protestantisme et des attaches wurtembergeoises du Pays.

La câle à diairi fut abandonnée dès le début du XXe siècle. Ce fut le dernier élément du costume porté dans les campagnes. Pendant la première moitié du XXe siècle, certaines personnes âgées portaient encore la coiffe quotidiennement.

Les coiffes étaient la plupart du temps faites en satin ou en velours noir, bleu, brun ou rouge très foncé. Les femmes âgées ou les veuves portaient une coiffe noire, entièrement brodée de perles noires. D'autres coiffes, blanches et garnies de perles colorées, étaient faites en piquées de coton et étaient réservées aux fiançailles et aux mariages. Selon la coutume, la décoration de la coiffe était un secret entre la câlière et la fiancée ; personne ne pouvait voir la coiffe avant le jour de la cérémonie. Les coiffes étaient souvent un sujet de rivalité entre les jeunes filles et elles faisaient la fierté des familles.

Renouer avec la tradition :

En juin 1991, l'Office de Tourisme du Pays de Montbéliard remet la câle à diairi au goût du jour en créant une activité "diairi". C'est un succès immédiat : près d'une centaine de dames s'inscrivent aussitôt pour perpétuer cette tradition. Aujourd'hui, elles sont encore près d’une cinquantaine divisées en 3 ateliers (un le mardi, un le jeudi après-midi et un le jeudi soir) à participer à la promotion de ce patrimoine local tout-à-fait particulier. C'est sans doute ce double aspect – respect de la tradition et créativité – qui a séduit ces nombreuses femmes. Outre les diairis, les câlières ont imaginé toute une gamme d’articles qui enrichissent la boutique de l’Office de Tourisme : cadres, boites, poupées. A noter également le volet restauration de coiffes anciennes.

Coordonnées


fetishbondage.net extremenew.net