Les églises remarquables d'Audincourt

Parmi les églises les plus remarquables du Pays de Montbéliard figurent celles de l'Immaculée-Conception et du Sacré-Coeur à Audincourt, labellisées "Patrimoine du XXe siècle". Dessinées par deux architectes de renom, elles ont été construites grâce aux labeurs des paroissiens puis ornées des talents de nombreux artistes.

L'église de l'Immaculée-Conception (1928-1932)

Visible de très loin, son haut clocher émergeant du quartier des Forges, l’église de l’Immaculée-Conception surprend, tant par sa masse imposante que par ses formes originales. Fruit de la rencontre d’un moine-bâtisseur, Dom Bellot (1876-1944) - reconnu au niveau international - et d’artistes engagés qui ont pu compter sur le soutien des paroissiens, elle est le parfait prototype illustrant les recherches architecturales et spirituelles apparues au XXe siècle.
Une de ses particularités est son ossature, qui crée des vides, comblés par un mur à double paroi, en brique polychrome apparente à l’intérieur et en pierre locale reconstituée à l’extérieur.
De lumineux vitraux réalisés par Valentine Reyre créent des jeux d'ombre et de lumière. Deux tapisseries de Robert Dubail agrémentent l'intérieur de l'église, ainsi que des vitraux du même artiste devant l'entrée principale, éclairés en début de nuit.

> Accès : avenue Jean Jaurès à Audincourt.
> S'adresser à la cure 20 rue Jeanne d'Arc. Paroisse Saint-Luc : 09 80 61 66 51.


L'église du Sacré-Coeur (1949-1951)

Cette église, édifiée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale dans le quartier ouvrier dit «des autos», illustre le renouveau de l’art sacré. L’oeuvre est collective, fruit d’un travail mené par un architecte (Maurice Novarina), d’un prêtre (Louis Prenel), de 4 artistes (Fernand Léger aux vitraux de la nef et la tapisserie du choeur, Jean Bazaine à la mosaïque du parvis et dalles de verre du baptistère, Jean Le Moal aux vitraux de la crypte), et 120 familles de bénévoles.
Le Sacré-Coeur revêt une architecture sobre, tout en gardant la pureté de la géométrie. En revanche, lorsqu’on pousse les portes de l’église, c’est une grande nef sans bas-côtés, ni chapelles latérales qui s’offre à nous, ou plutôt un écrin pour une couronne de lumière faite de 17 vitraux de Fernand Léger qui racontent la Passion du Christ.

> Accès : 3 rue du Pauvrement à Audincourt.
> Ouverte tous les jours.

Visiter

  • Dimanche 8 septembre 2019 à 14h : visite des 2 églises à l'occasion des 20 ans du label "patrimoine du XXe siècle".
  • Samedi 19 octobre 2019 à 15h : visite de l'église du Sacré-Coeur dans le cadre des journées nationales de l'architecture.

Visites gratuites sur inscription au 03 81 31 87 80 ou 03 81 94 45 60.

Restez connectés !