Blog post for The French Geneology Blog, author Anne Morddel. By Cherith Chapman-Flowerday of Denver, Colorado, USA, 11/10/2018 (our visit was late July & early August 2018).

Traduction française :

" Si vous avez des racines dans le Pays de Montbéliard, en France, alors c'est le meilleur endroit pour établir votre généalogie ! Vous êtes susceptible de repartir avec l’arbre généalogique de votre famille et une profonde connaissance de la riche histoire et de la culture de ce pays depuis plus de 400 ans ! Ma mère, âgée de 70 ans, ma sœur âgée de 43 ans et moi-même, âgée de 45 ans, rêvions de visiter le pays de nos ancêtres en France depuis de nombreuses années. A l'occasion de notre voyage en Angleterre cet été (mon premier voyage en Europe !), nous avons décidé d’aller à Montbéliard, en France, dans le cadre de notre itinéraire. Ce choix a été guidé par deux informations. Tout d’abord, le bouche à oreille, mon arrière-arrière-grand-mère venait d’une ville appelée Montbéliard, en France. Deuxièmement, deux de mes tantes ont retracé l'histoire de 10 autres parents nés à Montbéliard et décédés aux États-Unis. C’était les seules informations en notre possession, mais c’était suffisant pour nous, et réserver un hôtel à Montbéliard et acheter des billets de train pour s’y rendre depuis Londres.

Il est alors devenu évident que nous devions en savoir plus. J'ai passé de nombreuses soirées à essayer de comprendre jusqu'à ce que je tombe sur The French Genealogy Blog. Cette rencontre nous a définitivement conduits au voyage de notre vie. À ma grande surprise, un article de blog (https://french-genealogy.typepad.com/genealogie/2017/02/best-place-for-genealogy-tourism-in-france-montbéliard.html) disait que Montbéliard était l'un des meilleurs endroits en France pour faire du tourisme de généalogie ! Nous suggérons de contacter Evelyne Boilaux de l’Office de Tourisme de Montbéliard. J'ai appelé l'Office du Tourisme et j'ai tout de suite été mise en contact avec elle. Elle et la personne au téléphone parlaient anglais, ce qui était très utile car je ne parle pas français du tout. Evelyne nous a aidés à organiser une visite privée de 3 heures de la ville de nos ancêtres, Valentigney, comprenant une visite au cimetière, au temple, au musée de la paysannerie, un déjeuner avec des habitants portant le nom de nos ancêtres et bien plus encore !

Dans le cadre de cette visite, Evelyne espérait nous aider à retrouver des parents. Pour m'aider dans cette entreprise, elle m'a encouragée à communiquer avec René Vermot-Desroches de la Société de généalogie de Montbéliard. Je n'avais jamais fait de recherche de généalogie auparavant, mais avec les 11 noms que j'ai donnés à René et à son collègue Alain Acolat, ils ont été en mesure de retrouver plus de 400 parents remontant à 500 ans dans la région ! Le cercle de généalogie possède de nombreux registres de naissance, de décès et de mariage. Et comme ils ont travaillé très dur pour passer au numérique, il est facile de savoir par quel bout empoigner votre généalogie. Les 11 parents dont nous avions des informations sur la naissance et le décès leur ont suffi pour effectuer de nombreuses recherches. Certes, il y a eu beaucoup de doublons de noms au fil des ans, il est donc essentiel de comparer soigneusement non seulement les noms, mais aussi les enregistrements éventuels de naissance, de décès et de mariage. En fin de compte, Evelyne, René et Alain nous ont aidés à rencontrer deux parents. Nous avons pu rendre visite à un membre de notre famille chez elle, qui sentait comme dans la maison de ma grand-mère - une odeur que je n’avais pas ressentie depuis son décès 10 ans plus tôt. Et nous avons profité d'un long après-midi autour d’un café et de délicieuses pâtisseries françaises avec notre autre parent et sa femme.

Le Pays de Montbéliard a rejoint la France à la fin de la Révolution française. Nous avons appris que nous venions d'un pays qui, avant d’être rattaché à la France, avait son propre château et sa famille princière aimée par la population locale. L’éducation y était obligatoire mais gratuite pour tous près de 200 ans avant que la France ne l’exige. Nous avons séjourné dans le plus vieil hôtel de la ville, l'hôtel de la Balance. Il se trouve au pied du château dans la plus ancienne rue de la ville. Il a été construit dans les années 1500 et a été magnifiquement restauré. Nous avons également appris que notre famille était apparentée à la famille Peugeot, dont les usines et l’héritage sont toujours vivaces. Il semble que la famille Peugeot était bien aimée par la population locale et fournissait des soins de santé à tous les employés et à leur famille bien avant que cela ne soit une pratique courante.

La région a beaucoup à offrir avec une cuisine délicieuse, des rues charmantes, sa propre race de vache, un fromage célèbre, un château, deux musées chargés d'une riche histoire locale, des archives, les ruines d'un amphithéâtre gallo-romain, des activités de plein air à proximité, et plus. Les gens étaient adorables, l'hospitalité exceptionnelle et la connexion avec mon passé à la fois enrichissante et inspirante. Je pensais que ce serait ma seule visite en France de mon vivant, mais je dois y retourner. Il y a encore beaucoup à découvrir ! Mon seul regret (pas vraiment) est que c'était tellement excitant et amusant que j’étais plus épuisée que reposée après mon séjour - mais c'était de ma faute !

Je tiens à remercier tout particulièrement Anne Morddel pour ce blog, Evelyne Boilaux pour son accueil et son amitié sans égale, et René et Alain pour leur sagesse, leur expérience et leur soutien dans le processus de recherche généalogique. A bientôt !"

 

    

 

Texte original en anglais :

"If you have roots in Pays de Montbeliard, France, then it is the best place you could ever go for a genealogy tour! You are likely to leave with a family tree of your lineage and a deep appreciation for the rich history and culture of what was its own country for over 400 years! My mother, age 70, sister, age 43, and myself, age 45, had casually dreamt of visiting the town of our ancestors in France for many years. When we had the opportunity to go to England this summer (my first ever trip to Europe!) we decided we must add a trip to Montbeliard, France as part of our itinerary. We had two pieces of information that guided this choice. First, word of mouth that my great-great grandmother was from a town called Montbeliard, France. Second, two of my aunts had traced the history of 10 other relatives who were born in Montbeliard and passed away in the USA. This is all we had to go on but it was enough to get us to book a hotel in Montbeliard and buy train tickets to get there from London.

It then became apparent that we needed to know something about where we were going and to have a plan.  I spent many evenings trying to figure this out until I stumbled upon The French Genealogy Blog. This encounter definitely led us to the trip of a lifetime. Much to my surprise there was a blog post (https://french-genealogy.typepad.com/genealogie/2017/02/best-place-for-genealogy-tourism-in-france-montbéliard.html) that said Montbeliard, France was one of the best places in France to do genealogy tourism! The post suggested we contact Evelyne Boilaux of the Montbeliard Tourism Office. I called the tourism office and was put in touch right away with Evelyne. She and the person on the phone spoke English, which was so helpful because I speak no French at all. Evelyne helped us craft a 3-hour private tour of our ancestral town, Valentigney, including a visit to the cemetery, church, museum, lunch with locals, and much more!

As part of the visit Evelyne hoped to help us find some relatives. To aid in this endeavor she encouraged me to communicate with the Rene Vermot-Desroches at the Genealogical Society of Montbéliard. I had never done genealogy research before, but with the 11 names I gave Rene and his colleague Alain Acolat they were able to trace over 400 relatives going back 500 years in the area! The genealogy office has extensive records of birth, death, and marriage. And because they worked very hard to make it digital, it is easy to track if you have somewhere to start. Our 11 relatives of whom we had birth and death info was enough for him to do a solid amount of research. Granted, there was a lot of duplication of names over the years, so you really have to carefully compare not just names, but any possible records of birth, death, and marriage. In the end Evelyne and Rene helped us meet with two relatives. We were able to visit with one relative at her home, which interestingly smelled like my grandmother’s home - a smell I hadn’t experienced since her passing 10 years before. And, we enjoyed a long afternoon of coffee and delicious French pastries with our other relative and his wife.

Pays de Montbeliard joined France at the end of the French Revolution. We learned we are from a country that prior to joining France had its own castle and ruling family who were loved by the locals. This family provided education for the low-income almost 200 years before it was required by the country of France. We stayed in the oldest hotel in town, the Hotel de la Balance. It sits at the base of the castle on the first street to ever exist in town. It was built in the 1500’s and was recently beautifully restored by a local citizen. We also learned that our family is related to the Peugeot family, who’s factories and legacy still lives on locally. It seems the Peugeot family was well loved by the community and provided health care for all employees and their families well before this was a common practice.

The area has a lot to offer with delicious food, charming streets, its own breed of cow, a famous cheese, a castle, two museums full of rich local history, archives, the ruins of a pre-Roman amphitheater, outdoor activities nearby, and more. The people were lovely, the hospitality exceptional, and the connection to my past both enriching and inspiring. I thought this would be my only visit to France in my lifetime, but I have to go back again. There is so much yet to be discovered! My only regret (not really) is that it was so exciting and fun that I left worn out rather than rested – but that was my fault!

I have to say a very special thank you to Anne Morddel for this blog, Evelyne Boilaux for her hospitality and friendship that was above and beyond, and to Rene & Alain for their wisdom, experience and extensive support in the genealogy search process. See you all again!"

Restez connectés !