Ça swing au golf de Prunevelle !

Suivez Déborah qui a décidé de mettre du green dans sa journée et de la terminer par un swing…

Par une chaude journée d’été, à la sortie du travail, je file pour une partie de golf à Dampierre-sur-le-Doubs. Et quel golf ! Créé en 1929 par la famille Peugeot, le golf de Prunevelle, qui en garde la marque sur son logo, profite d’un environnement préservé et arboré sur les hauteurs de Berche avec un magnifique panorama sur les montagnes voisines. Il faut traverser une forêt pour y arriver, le golf se présente alors comme une très belle clairière idéale pour les amoureux de nature.

Il est 18h, il fait encore 29 degrés, la partie s’annonce donc chaude … casquette, lunettes de soleil et crème solaire, me voilà engagé pour un 9 trous, bien assez par cette température !

Trou n°1 à découvert, très agréable, je poursuis … je cherche le départ du 2. Personne derrière, je m’arrête faire quelques photos. Au numéro 3, je profite enfin de la fraicheur des arbres, heureusement car il y a de la longueur. Mais quel calme ! Le chant des oiseaux comme compagnon de jeu et la détente est garantie.

Arrivé au trou n°5 et surtout au 6, il y a des fosses en guise d’obstacles. Celle du 6 est particulièrement spectaculaire… forcément la balle y va droit dedans et, une fois à l’intérieur, je ne vois plus que la cime des arbres, c’est dire le dénivelé !

Il n’y a pas de pièce d’eau sur le parcours mais sa variété et sa complexité suffisent. Le terrain vaste et très bien entretenu a du relief. Les greens sont de qualité et, méfiance, pas toujours si faciles !

Trou n°7, distance courte mais terrain miné de bunkers à l’approche du drapeau … et paf dedans ! sortie sans difficulté et Par. Je profite de l’ombre pour faire une pause, histoire de m’hydrater.

Arrive le dernier trou, je n’ai pas vu le temps passé ! Mais pas le temps de s’ennuyer ou de rêvasser, je termine sur une belle longueur de 330m et vise le club house ! L’objectif est fixé : le « chose » … je m’imagine déjà le savourer sur la terrasse ombragée du golf ! Un verre bien sûr largement mérité… que serait le golf sans cela ?

Je termine dégoulinante mais j’aurais bien poursuivi jusqu’au 18. C’est sûr, je reviendrai et ferai découvrir le terrain à mes amis golfeurs normands… mais avec une température beaucoup plus supportable et en faisant une pause au restaurant.

Déborah, golfeuse amatrice et épicurienne

> Golf de Prunevelle, Ferme les Petits Bans à Dampierre-sur-le-Doubs. Tél. 03 81 98 11 77

Restez connectés !