Balade nature à Vandoncourt

Je suis Joëlle, photographe autodidacte, je vous emmène à Vandoncourt, charmant petit village situé à côté de Dasles, pas loin de Beaucourt, et tout près d'Hérimoncourt dans le Pays de Montbéliard. Allez ! Suivez-moi !

J'aime me promener dans la campagne du côté à Vandoncourt, sans oublier mon Nikon, bien sûr... Le printemps est pour moi la plus belle saison pour immortaliser ces paysages splendides, ces champs jaunes et or de colza, de blé, ou encore d'avoine... Ces forêts verdoyantes, ces petits chemins serpentant dans les prairies, et surtout, ces vieux fruitiers en fleurs...

D’ailleurs saviez-vous que Vandoncourt est surtout connue pour la « damassine » ? c’est une variété de prune bleue (excellente en tarte) cultivée sur la commune et qui a donné son nom à la Maison de la nature et des vergers. Quant aux habitants, ils se nomment les « damas ».

Je préfère la vue lorsqu'on arrive par Hérimoncourt, le Grammont... On monte un peu et bientôt, les champs à perte de vue s'offrent au regard... Puis, à l'horizon, on aperçoit bientôt les toits du village... Garez votre voiture et promenez-vous dans ces charmants petits chemins au milieu des fleurs et des cultures... Vous ne le regretterez pas, surtout si vous avez un chien et un appareil photo !!! Et si vous n'avez ni l'un, ni l'autre... qu'importe... vos yeux suffiront !!!

 

Après votre balade au milieu des champs, faites un saut dans le village. Vandoncourt est labellisé Cité de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté qui valorise les patrimoines bâtis et paysagers.

En flanant dans les rues, on peut admirer le temple (reconstruit en 1769), la maison forte, des maisons anciennes. Sans oublier le pont Sarrazin : c'est une des principales curiosités du village, un pont de pierre au milieu de la forêt dont l'apparition fait l'objet d'une intéressante légende : « il n'y avait pas de pont avant les raids sarrasins lors du Moyen Age tardif. Lors d'un de ces raids sur le village, une jeune femme tente d'échapper aux Sarrasins mais elle se retrouve coincée en haut de falaises. Préférant la mort à la captivité, elle se jette dans le vide, mais Dieu crée un pont de pierre sous ses pieds, tandis que ses poursuivants sont précipités dans le vide ».

Alors vous êtes tenté ? Peut-être que nous aurons le plaisir de vous rencontrer sur ces chemins.

 

Joëlle, fan de photos et de nature

Restez connectés !